Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fantasy d'ici et d'ailleurs

Petit test pour savoir si vous avez écrit un roman de fantasy ou de romance: les réponses

30 Mars 2015 , Rédigé par Alex Evans

Petit test pour savoir si vous avez écrit un roman de fantasy ou de romance: les réponses

Attention, le blog déménage! à partir du 15 Octobre 2016, rendez-vous sur :

www.romansdefantasy.com

Comptez deux points si vous avez coché les réponses suivantes:

1C, 2C, 3C, 4A, 5E, 6D, 7C, 8B, 9B, 10E, 11E, 12C, 13C, 14C, 15D, 16C, 16D, 17C, 18C, 19C, 20D, 21A, 21D, 22B, 22D, 23 D, 23E, 24D, 25C 25D

Comptez un point si vous avez coché les réponses suivantes:

1D, 2D, 4E, 5D, 6B, 8C, 8E, 9C, 10D, 11D, 13D, 13E, 14D, 14E, 15C, 16E, 17E, 18D, 19B, 20B, 20C, 23 C, 24A

Réponse:

Vous avez plus de 30 points: vous avez écrit une romance accumulant près des 2/3 ou plus des poncifs du genre. La fantasy est surtout un élément de décor. Parfait si c'était votre but. Sinon, soit vous assumez, soit revoyiez toute votre intrigue et votre caractérisation. Peut-être devriez-vous lire des romans d'un autre genre pour ne pas être aussi influencé(e).

Remarque: Twilight coterait 30 points. C'est une romance pour ados, où l'auteur a évité les références trop explicites au sexe.

De 20 à 30 points. Vous avez écrit une romance pour ados (genre The Selection de Kiera Kass) ou bien votre ouvrage est fortement inspiré par la romance. Peut-être même hésitez-vous entre romance et non-romance en rédigeant votre œuvre. D'une part, celà peut poser problème lors du choix d'un éditeur. D'autre part, àmha (mis c'est mon humble avis), l'élément de romance va fortement affaiblir les autres aspects de votre récit, car le lecteur va s'attendre à retrouver certaines situations. Il ne s'intéressera pas autant à votre univers, aux méchants, à la psychologie de vos persos... Bref, vous devez peut-être choisir franchement si vous voulez écrire une romance ou de la fantasy.

Je répète que toute histoire d'amour n'est pas de la romance (demandez à Harlequin). Vous pouvez parfaitement en inclure une dans votre histoire, mais sans les clichés du genre.

De 10 à 20 points. Votre ouvrage ne passerait pas pour de la romance, mais il contient encore nombre de clichés! Les avez-vous mis là volontairement ou par distraction?

Moins de 10 points. Ce n'est définitivement pas de la romance, ou alors, vous inventez un nouveau genre de romance! Ce n'est pas impossible: nombre de romances gays ne comportent aucune des caractéristiques que j'ai listés dans ce questionnaire!

Commentaires:

Les situations que j'ai décrites dans ce test sont des tropes dont la plupart (pas toutes!) n'ont rien de particulier en soi. C'est leur accumulation dans un même récit qui en fait des clichés de romance.

Pour les garçons, si vous voulez savoir à quoi ressemble une romance classique, lisez 50 Shades of Gray. Oui, c'est soporifique, mais en dehors des scènes X, c'est un catalogue presque exhaustif des tropes de romance les plus fréquentes.

On répète régulièrement que les romances se sont modernisées et ont abandonné leurs clichés. Rien n'est moins sûr. D'abord parce que depuis 50 Shades of Gray, on a une déferlante de bon vieux bodice rippers des années 80 à la sauce moderne, Ensuite, si la forme a changé, le fond est toujours le même. Il y a 40 ans, l'héroïne ne travaillait pas. De nos jours, elle a généralement un job peu qualifié et mal payé. Au mieux, elle est étudiante (en quoi?). Dans nombre de romances US elle est carrément au chômage et prête à prendre n'importe quel boulot (devinez lequel?). Elle est toujours bourrée de complexes et s'habille comme un sac à patates (toujours 50 Shades). Le prince charmant est toujours plus âgé (beaucoup plus âgé, s'il est un vampire!), plus riche, plus instruit et plus expérimenté que l'héroïne (voire carrément plus intelligent la plupart du temps...). Il va règler ses problèmes en un tour de main, sans qu'elle fasse le moindre effort. Et surtout, avec 50 Shades, c'est le grand retour des héroïnes virginales! Un exemple tout récent ici.

1 C : normal, la carrière d'une héroïne de romance, c'est d'épouser le prince charmant! Cette trope n'a pas changé depuis l'apparition des romances "modernes", à la fin du 19ème siècle. Même dans des histoires aussi récentes que Twilight ou Chasseuse de la nuit où les héroïnes sont respectivement lycéenne et étudiante, on ne mentionne pas une seule fois leur aspirations professionnelles.

D: typiquement, ce que l'héroïne ne veut pas, c'est épouser l'homme qu'on lui a choisi. Attention, il peut s'avèrer être le prince charmant dans la suite du récit.

Attention: après un tel début, vous aurez du mal à faire croire au lecteur que votre héroïne a un caractère bien affirmé.

2C: l'héroïne pure et virginale est si obsédée par son aspect pur et virginal qu'elle en oublie tout le reste. D'ailleurs, elle s'habille comme un sac à patates (50 Shades of Gray). Une autre trope qui vient du 19ème où l'héroïne se doit d'être virginale, modeste et surtout ne pas trancher par son apparence.

D Malgré celà, elle passe aussi beaucoup de temps à se comparer aux autres femmes qui ont l'air sexy. Elle ne profite pas de la reception. Mais une femme du 19ème ne devait pas s'amuser. C'était tout à fait vulgaire!

3C: Je crois que la première à utiliser cette trope fut Jayne Ann Krentz/Amanda Quick dans Midnight Jewels (1987, gros succès aux US, jamais traduit en français) pour introduire une "tension sexuelle" et du suspense dans son histoire. Cette scène peut se combiner avec 8B. Une variante se retrouve dans 50 Shades of Gray.

Attention: après une scène pareille, vous aurez beaucoup de mal à caractèriser votre héroïne comme une fille intelligente

4A: Il drague tout ce qui bouge, ça permet d'insister sur l'aspect sexuel du héros. Une variante moderne bien sur est qu'il a des gouts sexuels sortant de l'ordinaire, genre sadomaso (encore 50 Shades) ou club échangiste.

E évite de trop caractériser le héros et il y a encore l'idée qu'un homme, un vrai, ça n'a pas de hobby en dehors de se battre pour être le chef! Cependant, cette trope n'est pas spécifique à la romance

5DE: pas de surprise, le prince charmant est plus riche que l'héroïne, et généralement de beaucoup. cf. encore 50 Shades

6 BD: La première rencontre entre l'héroïne et le prince charmant montre souvent un antagonisme, pas toujours justifié par le récit. Mais ça leur permet de se détester jusqu'à la dernière page.

7 B: Trope datant aussi du 19ème, d'autant plus facile que le prince charmant est beacoup plus riche que l'héroïne/de noble naissance, s'habille correctement, parle avec autorité etc...

8 B, E tropes découlant de 4A qu'on retrouve dans 50 Shades

C trope symètrique de 7B

Vous noterez que dans tous les cas, l'attitude du prince charmant est l'agression, comme dans 3C

9B ben oui, l'héroïne est virginale et ne couchera jamais qu'avec le prince charmant, même si elle a largement dépassé l'âge statistique du premier rapport dans les pays occidentaux (cf encore 50 Shades). Elle ne connait ni les règles, ni la contraception. Pas de problèmes si votre heroine est une ado ou que vous êtes dans une société moyenâgeuse ou steampunk. Si c'est une vampire vieille de 500 ans, on se pose des questions, tout de même...

Lorsque l'histoire se passe dans notre monde moderne, les auteures ont recours à des explications alambiquées. La plus fréquente actuellement aux US est de dire que l'héroïne a été traumatisée par un viol dans son enfance! Seulement après, on se demande comment elle fait pour finir au lit en moins d'une semaine avec un type agressif qui drague tout ce qui bouge! Le miracle de l'amour est un peu tiré par les cheveux!

C typiquement l'héroïne a eu une relation malheureuse et en est restée là.

Si vous tenez absolument à une héroïne moderne virginale (pourquoi, d'ailleurs?) faites en sorte que ce soit vraisemblable en fonction de son âge et qu'elle ait au moins envisagé la question!

10 D Pas de surprise, votre héros, lui, c'est Casanova, avec de plus en plus souvent un penchant pour le sadomaso, 50 Shades oblige!

11 E: jusqu'aux à la fin des années 80, le héros avait typiquement 10 à 15 ans de plus que l'héroïne. Après la différence d'âge s'est un peu réduite, d'autant plus que les héroïnes modernes ont plutôt la trentaine. Cependant, elle est réapparue dans nombres de romans YA: le prince charmant est un vampire vieux de quelques siècles, cette fois!

12 C: curieusement, nombre d'auteures de romance semblent croire que la fréquentation de prostituées donne l'expérience nécessaire pour conduire une femme, vierge de surcroît, au 7ème Ciel. Pourtant le job des prostituées, c'est pas les cours de technique sexuelle...

13- 14: En romance, si l'héroïne s'engueule avec une autre femme, c'est typiquement une rivale qui convoite le prince charmant (cf le test de Bechdel) et bien sûr, si elles se reprochent quelque chose, c'est leurs comportements sexuels respectifs.

15: trope apparue dans les années 80. L'héroïne se fait agresser et est sauvée par le prince charmant.

Attention: si votre prince charmant sauve votre héroïne plus d'une fois dans l'histoire, vous aurez du mal à faire croire à votre lectorat qu'elle est une femme forte, débrouillarde ou même intelligente.

16CDE: la demoiselle en détresse agressée par un homme/dragon/monstre etc... est une trope qui remonte à la nuit des temps. Ce qui fait sa particularité en romance, c'est que l'héroïne est tellement innocente et virginale qu'elle ne réalise même pas la dangerosité de sa situation. OK si vous êtes dans un 19ème steampunk et corseté. Sinon, vous nagez dans la romance.

Cette trope peut avoir deux conclusions:

- Le prince charmant arrive à la rescousse et délivre la demoiselle en détresse

- Le prince charmant est l'agresseur: cette trope fut utilisée pour la première fois par Kathleen Woodiwiss en 1972 dans Quand l'ouragan s'apaise. Après quoi, les deux protagonistes continuent à avoir des relations compliquées jusqu'au happy end final

17: permet de savoir si votre histoire est focalisée sur la quête de l'héroïne ou sa relation amoureuse.

18: situation voisine de 2, 13 et 14, destinée à insister sur la virginité de l'héroïne en l'opposant à une supposée "pute" (les gens qui travaillent vraiment dans les bars et cafés apprécieront). On retrouve aussi cette scène dans nombre de romans où le héros est un garçon. Dans ce cas, il passe habituellement la nuit dans les bras de la serveuse ou alors, elle le prévient d'un danger.

Bref, avez-vous besoin d'insister à ce point sur la pureté de l'héroïne? Ou alors, vous craignez que le lecteur n'ait pas compris?

Si vous voulez absolument utiliser cette scène, faites en sorte qu'elle serve à quelque chose, genre la serveuse donne une information importante aux voyageurs.

19: typiquement dans les romances, même les séries, les héros n'ont ni d'évolution psychologique, ni d'evolution dans leur relation

20: même si l'héroïne d'une romance parle et agit beaucoup, elle dirige rarement l'intrigue. Comme en plus, elle sait rarement ce qu'elle veut, elle apparaît comme un personnage passif.

21, 22: comme je l'ai déjà dit ailleurs, les romances modernes se caractérisent par la fusion entre les persos du prince charmant, du mentor et du méchant. Un peu comme si vous mélangiez Dumbledore, Voldemort et Ginny dans Harry Potter. Encore une fois, cette structure se retrouve dans 50 Shades.

23 CDE: Si c'est le prince charmant qui sauve la situation à chaque fois, pourquoi ne pas écrire le roman de son PDV?

24 D: Bien sûr, cela permet d'introduire une scène suggestive entre l'héroïne et le prince charmant. Elle peut suivre les situations 15, 16 et 24.

Elle est parfaitement vraisemblable dans un univers moyenâgeux ou même steampunk, sans médecine moderne. Mais dans une ville moderne, la réaction d'un individu minimalement intelligent face à un blessé, serait d'appeler une ambulance, non?

25 C et D: situation voisine de 15 et 16. L'héroïne se place par inconscience (d'autres diront par stupidité) dans une situation dangereuse. Cela montre une fois de plus a quel point elle est innocente! Elle sera agressée et sauvée par le prince charmant.

********************************************************************************

Romans de Alex Evans

Petit test pour savoir si vous avez écrit un roman de fantasy ou de romance: les réponses

Romans:

Les Murailles de Gandarès (fantasy), chez Numériklivres.

http://www.amazon.fr/Murailles-Gandar%C3%A8s-Alex-Evans-ebook/dp/B00IBQIU5M/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1428351553&sr=8-1&keywords=les+murailles+de+gandar%C3%A8s

Présentation éditeur:

Varla, l’esclave-guerrier cruel et sans pitié, a mortellement blessé Harvall, le roi du Dagher. Dans un dernier souffle, ce souverain déchu supplie son ami, un dragon, de protéger sa fille, la princesse Yalani qu’il a réussi à faire fuir vers Gandarès, où elle doit se mettre sous la protection de son grand-père maternel, Asaker, le Roi-Prêtre. Yalani est la dernière des Verrima, une famille dont les membres sont seuls capables d’ouvrir le sanctuaire de la Pierre Sacrée. Varla, qui a usurpé le trône du Dagher, envoie ses sbires à la poursuite de la princesse et décide de conquérir Gandarès. Il veut s’emparer du talisman et ainsi renforcer son pouvoir. Dans la Montagne aux Esprits, Verrima, l’ancêtre millénaire de Yalani, examine la situation à sa manière. Elle vient d’une civilisation avancée qui a disparu lors d’un cataclysme. C’est elle qui a créé la Pierre, un cristal magique doué de raison. Utilisé à mauvais escient ou incorrectement, il peut provoquer un désastre. Or, c’est le début de l’Ann Rinn : une période où la magie devient instable. Aussi, les sortilèges se défont, y compris ceux qui protègent la Pierre. Un nouvel ordre semble vouloir s’instaurer, mais sur quelles bases pourra-t-il se construire ? C’est à une quête des origines que sont confrontés les protagonistes de cette saga héroïque, formidable roman d’aventure qui assurément capture le lecteur et l’emprisonne lui aussi derrière les murailles de Gandarès, qui abritent bien des secrets. Une lecture passionnée et passionnante qui ne laisse pas un moment de répit, Alex Evans alternant actions retentissantes, scènes de batailles épiques, magie et suspense, pour notre plus grand plaisir.

Des extraits:

http://merveilles1.over-blog.com/youpi

http://merveilles1.over-blog.com/2014/01/les-murailles-de-gandar%C3%A8s-2.html

La Machine de Léandre (steampunk), chez Walrus.

http://www.amazon.fr/Machine-L%C3%A9andre-Alex-Evans-ebook/dp/B00NILXGWW/ref=asap_bc?ie=UTF8

Présentation éditeur:

Constance Agdal est une excentrique professeure de sciences magiques qui n'aspire qu'à une chose : se consacrer entièrement à ses recherches pour oublier le passé qui la hante. Mais quand des démons se matérialisent au beau milieu de la ville, qu'un incube envahissant se prend d'affection pour elle et que son nouvel assistant agit de façon particulièrement étrange, Constance doit sortir de sa réserve... d'autant que son collègue, l'éminent Professeur Dowell, a disparu alors qu'il tentait de recréer une fabuleuse machine à magie d'après des plans vieux de plusieurs siècles. La jeune femme le remplace au pied levé en collaborant avec Philidor Magnus, un inventeur aussi séduisant qu'énigmatique, mais rien ne se passe comme prévu. Quel terrible secret se cache sous le capot de cuivre de la fameuse machine ?

Un extrait:

http://merveilles1.over-blog.com/2014/05/la-machine-de-leandre.html

Une novella:

La Chasseuse de Livres (steampunk), chez Walrus.

http://www.amazon.fr/Chasseuse-livres-Alex-Evans-ebook/dp/B00IUMMOAY/ref=asap_bc?ie=UTF8

Présentation éditeur:

Cassandra est une étudiante un peu particulière : héritière de l'antique famille royaledes Galata, la jeune princesse prépare une thèse de Magie à l'université. Passant en revue les grimoires les plus vénérables et les plus prestigieux, l'académicienne mène une vie rangée et, pour tout dire, un peu ennuyeuse : elle rêve par-dessus tout d'aller sur le terrain et de devenir enfin Chasseuse de livres. Car la Magie a beau avoir déserté le pays depuis quatre siècles, certains nostalgiques des arts occultes semblent convaincus que l'énergie mystique est sur le point de reparaître. Mais les évènements prennent une tournure inattendue le jour où la jeune érudite reçoit une invitation pour une soirée à la Fondation des Sciences Occultes. La vénérable Tamora Caton a en effet une mission à lui confier : retrouver le mythique "L'Appel des Anciens", plus qu'un livre, une légende des arts magiques et une source de pouvoirs terribles pour celui qui mettra la main dessus. L'occasion est trop belle. Mais l'étudiante n'imagine pas encore que son chemin sera parsemé d'embuches et dépassera de loin sa simple curiosité scientifique. Dans l'ombre, les convoitises s'aiguisent.

Des extraits:

http://merveilles1.over-blog.com/2013/12/la-chasseuse-de-livres.html

http://merveilles1.over-blog.com/2014/03/prochaine-sortie-de-la-chasseuse-de-livres-chez-walrus.html

Des nouvelles:

Pour l'honneur des Mérina (fantasy) aux Éditions Voy'el

http://www.amazon.fr/Pour-lhonneur-M%C3%A9rina-Alex-Evans-ebook/dp/B00LIAAF5G/ref=sr_1_1?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1428351700&sr=1-1&keywords=pour+l%27honneur+des+m%C3%A9rina

Présentation éditeur:

Améyo, fille d’une famille de riches marchands tombée dans la misère, vivote entre une belle-mère alcoolique et deux belles-sœurs. Criblées de dettes, leur jugement tombe : elles doivent tout rembourser dans trois jours, ou bien elles seront vendues comme esclaves.

En désespoir de cause, la jeune fille décide d’invoquer le fantôme de son grand-père. Il pourra peut-être lui dire où se trouve la pieuvre des Mérina. Ce joyau perdu de la famille leur permettrait de payer tous leurs créanciers.

Sauf que ce n’est pas le bon grand-père qui apparaît...

La Clé de l'eau, chez Walrus

http://www.amazon.fr/Cl%C3%A9-leau-Agn%C3%A8s-Evans-ebook/dp/B00CWY4MF6/ref=asap_bc?ie=UTF8

Présentation éditeur:

Une longue caravane de voyageurs traverse le désert brûlant sous un soleil de plomb: hommes et bêtes unis dans la quête du prochain point d'eau, l'étrange procession bigarrée poursuit son chemin, coûte que coûte. Parmi la foule, des marchands, des paysans, des magiciens, une princesse mystérieuse et une petite fille hantée par d'étranges aptitudes. Quelles sont ces voix qu'elle entend appeler au loin? Sont-ce ces Esprits dont les légendes ont bercé son enfance, ou une simple hallucination causée par la chaleur du désert? C'est peut-être bien plus que cela.

Contes de la terre, de la mer et d'ailleurs, un recueil de nouvelles sorti de façon expérimentale, en autoédition

http://www.amazon.fr/Contes-terre-mer-dailleurs-Nouvelles-ebook/dp/B00IQGKIFM/ref=asap_bc?ie=UTF8

Présentation:

Un despote mégalomane, un vampire diabétique, un savant trop génial,une princesse incognito, un preux chevalier, un barbare... Huit nouvelles qui revisitent les classiques de la fantasy, loin des clichés du genre.
Nouvelles incluses: Le Contrepoids, Le Syndrome métabolique, L’Engrenage, Le Baiser du feu, Le Prix, La Bénédiction, Le Carnaval du Solstice, Le Dernier Oracle, Le Sanglier, La Tabatière.

Le Goût des Ames pour le recueil du Walrus Institute (gratuit)

​ http://www.amazon.fr/Walrus-Institute-Monsters-C%C3%A9cile-Duquenne-ebook/dp/B00TFCXCFE/ref=sr_1_2?s=digital-text&ie=UTF8&qid=1428351854&sr=1-2&keywords=Walrus+institute

ou

http://www.wattpad.com/story/31154048-walrus-institute-2-monsters

Présentation:

Avec ses auteurs retenus de gré ou de force pour conquérir le monde par le divertissement, le Walrus Institute est un lieu aussi redouté que mystérieux : école d'écriture le jour, atelier démoniaque le soir, prison pour auteurs la nuit, personne n'en franchit les portes sans avoir une bonne raison de le faire. Dirigé d'une main de fer (au sens littéral) par Herr Doktor Saiëmone et son fidèle assistant Heller Corwin, cette maison de fous accueille les pires énergumènes de la scène littéraire francophone, pour le plus grand bonheur de ses lecteurs.

Les dingues sont de retour ! Onze auteurs pour onze histoires — lisibles séparément ou d'un seul bloc, du sang, du rire, des bazookas, des singes zombies et surtout, beaucoup de monstres... vous attendent dans ce nouvel opus du Walrus Institute. Avec, dans l'ordre : Alex Evans, Vincent Corlaix, Hubert Vittoz, Stephane Desienne, Sophie Fischer, Nicolas Cartelet, Michael Roch, Lilian Peschet, Jacques Fuentealba, Aude Cenga, Anthony Boulanger et Cécile Duquenne.

La trace du Grand Serpent à paraître chez Voy'el dans le recueil De la corne du Kirin aux ailes de Fenghuang

http://livre.fnac.com/a8168060/Aodez-S-Bora-De-la-corne-du-Kirin-aux-ailes-du-Fenghuang

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article